EVFS : École Vendéenne de Formation en Sophrologie agréée Data Dock, éligible Pôle Emploi et CPF

Témoignages et Avis sur l'EVFS

Mais qui est cet inconnu qui vit et ne prend pas de décision à ma place ?
J’avais un mal être depuis un certain temps. Vous mettez cela sur la fatigue, le stress du travail, l’éloignement géographique de votre conjoint. Et puis cela dure et perdure. Je ne rigolais plus et le pessimisme était tout le temps présent.

Je ne prenais plus de décision même toute petite soit elle. Bonne nouvelle ma femme me rejoint car elle vient de trouver du travail sur la région. Là le sourire revient, l’énergie aussi. Et puis rapidement on retombe dans les mêmes travers et les causes sont toujours les mêmes, le manque de temps, le stress du travail !!! Mais une petite voix que vous n’écoutez pas, vous dit ce n’est pas normal, qu’on est plus pareil, qu’on est pommé. J’avais l’impression de subir ma vie au lieu de la diriger.

On sait qu’il faut consulter. Qu’on a besoin de se retrouver, mais la vie continue et les projets personnels doivent avancer…

Et plus le temps passe et plus la prise de conscience est grande. De mémoire j’avais 2 traits de personnalité majeurs : la prise de décision rapide et un goût pour les blagues. Et j’avais perdu ces 2 traits de personnalité. Certaine fois j’avais l’impression qu’un étranger vivait à ma place.

Et puis enfin, on arrive à l’échéance fixée, la maison est bien avancée, l’été arrive c’est le moment de penser à soi. Il était temps de prendre des mesures car à la rentrée un autre problème risquait d’arriver : la perte de mon emploi. Le moment était venu de prendre le taureau par les cornes car 5 ans auparavant  j’avais été 3 mois au chômage et cela avait été pour moi un stress et une épreuve importante. D’ailleurs je pense que sans m’en rendre compte cela a été le début de ma perte de confiance en moi. Plus d’excuses on y va. C’est à ce moment là que j’ai rendez vous avec Valérie. Il me semble que c’était début août.

Lors de notre premier entretien, l’objectif prioritaire était de retrouver ma confiance en moi. Ce qui m’a marqué lors des premières séances c’était de ressentir mon esprit à côté de mon corps. C’est assez difficile a expliqué mais quand j’étais en phase de décontraction je ressentais mon esprit en décalage avec mon corps. Au fil des séances, je sentais que mon esprit était de plus en plus en phase avec mon corps. J’ai peu de mémoire pour ces choses là mais je pense qu’il a bien fallu 2 à 3 mois pour obtenir ce résultat.

Je pense qu’il a été assez long de me reconstruire durablement car mes craintes se sont révélées exactes, j’ai effectivement perdu mon emploi. Ma séparation avec mon entreprise s’est fait en 3 mois, ce qui est relativement long. Mais il faut aborder les choses sans les nommer, faire patienter, déstabiliser… même si durant 3 mois je me suis renforcé il y a eu des hauts et des bas… Les séances m’ont permis de faire la part des choses et ne pas rester dans des moments de stress et de questionnement incessant. 

Finalement, mon licenciement a été une libération. Cela m’a permis de tourner une page et de quitter une entreprise qui ne me convenait pas. A partir de ce moment il me semble que j’ai vraiment repris confiance en moi et surtout je ressentais cette confiance en moi. En effet, les doutes s’estompent et je prends les bonnes décisions pour moi. Le fait de ressentir et d’être en phase avec les décisions que l’on prend permet d’assumer totalement ses choix et de ne pas y revenir. Cela facilite grandement sa vie et d’être optimiste tout en allant de l’avant.

Me voici en début d’année sans travail avec une certitude je ne veux plus faire ce que je faisais et une question qu’est ce que j’ai envie de faire ?
Question très difficile que j’ai travaillée avec Valérie. Cela a pris du temps mais j’y suis.

Grâce à des exercices j’ai pu faire ressortir les choses que j’aimais faire et pour lesquelles j’éprouvais du plaisir. Ce qui est intéressant et motivant c’est que je suis en phase avec moi-même aussi bien le côté positif de ma personnalité que le côté « négatif » qui pourrait être perçu. Cela renforce donc ma confiance en moi et me permet d’affiner ce que je veux faire dans l’avenir.

J’ai envie de dire qu’avant je ne voyais que les obstacles et je ne faisais rien alors que maintenant j’ai envie de faire même si potentiellement je ferais des erreurs.

Cela fait maintenant pratiquement 10 mois que je fais de la sophrologie. On peut dire que je suis un homme nouveau mais je suis surtout MOI. J’ai retrouvé mon sourire, ma joie de vivre et mon humour… je me lance dans différents projets. Je fais maintenant parti du bureau d’une association, je n’ai plus peur d’appeler des personnes pour avoir des informations… En ce moment, je passe des entretiens de recrutement et je me sens totalement détendu et j’ai l’impression d’être présent et d’occuper l’espace. D’ailleurs les consultants me font souvent le retour de quelqu’un de posé, de réfléchi.

Si je dois faire un bilan des 10 mois de la sophrologie. Je dirais que celle-ci m’a permis de me  retrouver, d’avoir confiance en moi, d’être plus fort face aux événements. Bref, d’être épanouis et je suis sur que ma vie sera plus « facile » et dorénavant je vais de l’avant. Je considère la sophrologie comme un guide, un garde de fou, afin d’anticiper les dérapages, à relativiser certaines situations de vie et rester toujours optimiste et positif.

Patrick

Nos garanties de qualité

L'EVFS est agréée par le DATA DOCK. Elle répond aux critères d'éligibilité définis par le décret n°2015-790 du 30 juin 2015 qui assurent aux financeurs  de la formation professionnelle continue (OPCA, Fongécif, Pôle emploi,...) et au public la qualité des actions de formation proposées. L'EVFS est également elligible Pôle Emploi et CPF.
L'ETAT RECONNAIT LA SOPHROLOGIE COMME UN METIER.
orientationpaysdeloire

Qui sommes-nous ?

L'EVFS (Ecole Vendéenne de Formation en sophrologie) est une entreprise créée en 2008. Son activité principale est définie comme : Activités de santé humaine non classées ailleurs. Le dirgeant est Mme Valérie Altare.

L'EVFS est une Ecole de Formation Professionnelle Continue enregistrée sous le n° 52850147585 auprès du Préfet de région des Pays de la Loire (cet enregistrement ne vaut pas agrément de l'Etat). Elle est agrée par la Société Française de Sophrologie.

Contactez-nous

EVFS
Ecole Vendéenne de Formation en sophrologie
9, rue de la maison neuve - 85140 Les Essarts
 
Secrétariat: 09 73 21 45 87
Direction: 06 31 93 79 76
email: evfssophro85@gmail.com
ou contact@ecolesophrologie-85.com